- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #005


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
SOCIÉTÉ / POUVOIR

Il était une fois, un être humain qui vivait seul. Sa solitude le rendit agressif dans son environnement, saccageant végétaux et tuant animaux. Actes par pure folie de croire avoir le contrôle sur sa réalité, d’être le producteur et l’acteur.

Un jour qu’il voulut agrandir son territoire dévasté, il rencontra d’autres humains. Tous avaient enfin trouvé des spectateurs (pour vanter leurs exploits) et des acteurs. Ils formèrent le premier village. Mais très tôt, ce fut le chaos, la course à celui qui détruirait le plus, qui accomplirait le plus grand exploit. Le plus fort du groupe s’affirma directeur du groupe : parce qu’il était plus fort, parce qu’il avait plus d’idées, parce qu’il avait plus détruit. Puisqu’il était admiré dès le début, il réussit facilement à s’imposer et diriger la réalité de chacun et il fut le premier Chef de village.

Mais, il y a toujours un plus jeune, un plus fou, un plus fort pour défier l’Autorité et forcer son remplacement. Et pendant fort longtemps, la succession du pouvoir se faisait à l’image de leur quotidien, par la destruction... du dirigeant.

Jusqu’au jour où deux individus, tenant trop à leur vie et à leur pouvoir, décidèrent de partager le pouvoir : s’il y en a assez pour un, il y en a assez pour deux. C’est toujours une question de territoire à gérer, à défendre et c’est toujours matière à dispute. La solution? Le Chef dirigera tout ce qui est visible comme il le faisait, mais le prétendant prétentieux devra se faire les dents sur le restant, soit sur tout ce qui est invisible. Le premier Sorcier fut nommé.

C’est toujours un petit groupe d’individus frustrés qui menacent le pouvoir et proposent de partager le butin. Si l’Autorité en place refuse de partager, c’est la révolution, c’est la guerre. Sinon, c’est l’union, la mondialisation.

Le Chef et le Sorcier avaient une très grande complicité : là où l’un échouait à contrôler la horde, l’autre réussissait par la peur de l’invisible. Le plus fier guerrier devenait poltron devant l’invisible. Encore beaucoup de temps passa avant que cette dualité dirigeante soit menacée.

Jusqu’au jour, où un prétendant au poste de Sorcier (certainement pas apeuré par l’invisible et le vieux ridicule faisant des simagrées) vit une autre dualité possible?: la matière et la pensée, le corps et l’âme. Le poste de Sorcier venait d’être aboli pour être remplacé par le Médecin, qui traitera de l’invisible qui rend le corps malade et le Prêtre, qui, lui aussi et à son tour, devra se faire les dents sur le restant, avec ses « copains » les dieux (invisibles bien évidemment).

Aussi, le prêtre invente et traite l’âme lorsqu’elle est malade (souvent APRÈS que le médecin a échoué). C’était le même type d’entente qu’eurent le Chef et le Sorcier auparavant.

Finalement, le Chef a dû partager lui aussi une partie de son pouvoir avec un quatrième joueur, le Banquier. Ce dernier servait tout simplement à gérer, régulariser et faciliter les échanges entre les villageois... et il a inventé la monnaie d’échange.

Et depuis cette nuit des temps, la pyramide du pouvoir contrôle le monde. Bien d’autres ont copié le modèle. On a dû poser des frontières pour ne pas paître les pâquerettes des voisins...

La politique, la finance, la religion, la médecine travaillent main dans la main (et mains dans nos poches) à former des troupeaux dociles, apeurés, malades et esclaves du matériel.

( article précédent : LES PIONS DU POUVOIR )
( article : LES PIONS DU POUVOIR - INTRO )
( eBook : LA MALADIE ? UNE JOKE ! )
( eBook : CODEX MORBUS )
Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus