- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte sera publié dans PIONS DU POUVOIR


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
LES PIONS DU POUVOIR

Introduction

Le pouvoir peut s’exercer sur la Nature, sur soi-même ou sur les autres. Dans cette publication nous toucherons principalement la question du pouvoir dans les relations avec les autres. Ce qui va requérir des définitions, des révélations, des énumérations d’outils et de tactiques utilisés, mais surtout sur la description des participants dans la hiérarchie du Pouvoir, ce que nous nommons les « Pions du Pouvoir ». Le thème majeur ici sera donc le fonctionnement du Pouvoir des diverses Autorités en place (depuis plus de vingt siècles).

De nombreuses relations sociales sont des relations de pouvoir
(y compris dans la sphère privée). Mais, tout pouvoir n’est pas politique. On dira que le pouvoir est politique lorsqu’il formule des injonctions qui concernent l’ensemble d’une communauté politique (définie par une population, un territoire, des activités de production, des activités de communication et un ensemble de règles sociales).

Tout pouvoir politique n’est pas un État. Il ne sert qu’à une poignée d’individus pour contrôler un état, dont la richesse.

Le pouvoir apparaît comme une dimension que l’on ne peut pas supprimer de la vie sociale. C’est pourquoi de nos jours la majorité des habitants sur cette planète acceptent volontairement d’être des esclaves suivant les règles des Maîtres. L’humain est un suiviste (un suiveux en québécois), il aime faire partie d’une horde, dont il n’a qu’à suivre le mouvement général. Il accepte de suivre, du moment que sa réalité n’est pas trop douloureuse et que ses sens sont excités (plaisirs).

Toutes les sociétés ont été marquées par une forme ou une autre de pouvoir politique et religieux. Dans les sociétés développées, de multiples formes de pouvoir s’articulent et souvent s’unissent pour amplifier le contrôle. Plus une société est complexe, plus de pouvoirs structurés il faut pour conserver l’ensemble des citoyens dans un troupeau docile, productif et respectueux des Autorités.

Les Autorités en place actuellement dans l’ombre, sont issus d’une lignée d’Initiés, de personnes instruites des Connaissances que l’on a depuis toujours cherché à cacher au peuple. Les Autorités actuelles réalisent que la société ne peut plus continuer ainsi, les métropoles sont bien trop grosses pour pouvoir en avoir le contrôle. Car, pour avoir le contrôle, il faut de plus en plus divertir le peuple et leur fournir toutes les choses nécessaires à satisfaire leurs petits et grands plaisirs.

Les territoires sont trop vastes pour être totalement dominés. Pour accomplir cela, il faut élire trop d’autorités (non initiés) pour dominer plus localement ou régionalement. Mais, ces pions ont la même tare que leurs Maîtres : ils veulent eux-aussi dominer de plus en plus. Et, ils veulent également avoir le temps de se construire un petit paradis terrestre pour leur retraite et pour avoir beaucoup de plaisirs (pour avoir une mort paisible).

La domination nous vient du désir à maîtriser les dieux, à les égaler, pour contrôler la matière (les quatre Éléments) pour ne plus souffrir (et donc avoir plus de plaisir).

Où en sommes-nous arrivés ?

La Terre : meurtrie par toutes ces extractions (minéraux, pétrole), dévitalisée par tous ces produits chimiques, étouffée par tout ce béton et cet asphalte. La terre n’est même plus naturellement gratuite, il faut payer pour évoluer sur une parcelle.

L’eau : polluée par le chimique vaporisé dans l’air et répandu sur la terre; l’eau du robinet est saturée de poisons chimiques; l’eau est embouteillée dans du plastique toxique. L’eau n’est plus gratuite, il faut payer pour en avoir (de la polluée par du chimique en plus - chlore, aluminium, fluor, ozone).

L’air : surchargée de molécules lourdes (produits fossiles, produits chimiques) qui perturbent le système climatique, bombardée de fréquences perturbant chacune des cellules des organismes vivants (radio, télévision, téléphone cellulaire, radar, satellite, HAARP). Nous avons déjà commencé à payer pour l’air que nous polluons (nombreuses taxes carbone qui s’additionnent selon le niveau de transformation du produit).

L’Être humain est aujourd’hui une espèce en péril. Il est en voie de détruire son propre écosystème. Détruire son environnement c’est se détruire soi-même et vice versa. L’Homme en a marre d’être emprisonné sur Terre, s’il ne peut s’en échapper que par de fastidieuses et longues méditations, ou bien par la mort, autant faire éclater le bocal. Ainsi, inconsciemment, pense-t-il ne retrouver que l’essentiel après l’explosion.

Au lieu de combattre la matière, de la briser en particules de plus en plus infimes (jusqu’à l’énorme prétention de découvrir la particule de Dieu !), au lieu d’assembler des nouvelles molécules, il faut infiltrer la structure intime de la Matière pour en saisir cette vibration commune que tous partagent. Tous les organismes vivants, toutes les matières inertes sont composés de la même matière insufflée de la même Énergie.

LE POUVOIR

C’est la vie en société qui a fait dévier ce but inné de Contrôle des Éléments vers le contrôle d’organismes vivants. On met les plantes en pots, les force à produire et à muter; on dresse les animaux, les met en laisse ou on les clôture — on les mange même ! (cela n’est qu’une pratique pour régulariser le nombre que la domestication a faussée exponentiellement); on manipule, on domine nos semblables. C’est la raison à la base de la quête du Pouvoir de nos chers dirigeants !

Puisque chaque organisme vivant est composé des quatre Éléments, que ces derniers sont enfermés dans notre être charnel, ils sont moins actifs que dans la Nature.

Au lieu de « s’attaquer » directement aux Éléments dans la Nature, les Hommes les plus faibles s’attaquent à des organismes vivants. Mais, le but à la base (inconscient) est de contrôler les quatre Éléments, soit notre destinée divine, ayant choisi ce passage sur cette planète. Il est IMPOSSIBLE de se réaliser en trichant de la sorte.

Le Pouvoir sur nos semblables, sur d’autres organismes vivants ne peut pas servir à notre évolution. En fait, elle la dessert, elle fait régresser le dominant, l’Autorité. Car, sachez-le, toute Autorité est faible, paresseuse, lâche, craintive, timorée, poltronne.

Une personne au Pouvoir a peur des Éléments, peur de la Nature, PEUR DES DIEUX, peur des Esprits (en toute chose). Elle ne considère que le résultat et a tout à fait oublié que c’est la quête qui importe et non la conquête, ou ce qui est conquis. La con-quête est une quête de cons.

L’Autorité a donc considéré la finalité au lieu du palpitant et indispensable Cheminement. Ainsi, les Dirigeants ont toujours forcé d’autres humains pour conquérir à leur place, en leur nom. L’armement des guerres fut juste inventé pour arriver plus vite à la capitulation de l’autre. L’on dit que l’autre est un ennemi alors que l’on ne fait qu’envier son avoir. Mais, ce n’est pas l’avoir qui importe sur cette planète, c’est l’être.

Ces pauvres ignares de dirigeants, car ils le sont tous, ratent totalement le pourquoi de leur séjour sur Terre, la Raison de leur Incarnation. Ils sont encore plus sots en mélangeant « maîtrise » et « possession ».

Une chose est certaine, c’est que la Connaissance donne du Pouvoir aux individus, les aidant à contrôler leur réalité. La Connaissance peut libèrer le peuple de l’Autorité, et c’est pour cela que cette dernière contrôle depuis Gutenberg tout ce qui s’enseigne dans les lieux d’éducation. Et c’est pour cela, qu’au travers l’Histoire, des Autorités menacés dans leur règne ont détruit d’innombrables médias de la Connaissance. Les Romains détruisirent Carthage et Corinthe 146 ans avant notre ère. On a brûlé la Biblothèque d’Alexandrie. Plusieurs bûchers ont envoyé en fumée des publications « dérangeantes ». Plus récemment, on a pilé le Musée de Bagdad... Dès le 9e siècle, cette ville cosmopolite merveilleuse était le centre de traductions des travaux scientifiques.

Il est tout de même étonnant que seul l’ouvrage d’Euclide, Les Éléments, a survécu depuis la Grèce Antique. TOUS les traités antérieurs ont disparu ! Les livres qui nous sont accessibles ne sont que des copies (souvent traduits et recopiés plusieurs fois), principalement grâce au travail bénédictin des universités médiévales. Toutes les solutions à tous nos maux modernes seraient trouvées dans les millions de livres qui sont conservés dans des bibliothèque secrètes, en particulier à Rome et à Londres.

La pyramide est certes le meilleur exemple de domination biaisée des Autorités. La pyramide était et est la structure idéale pour se protéger des Éléments (terre : tremblements de terre; eau : inondations; feu : éclairs, chaleur intense; air : vent violent, cyclones). Les dirigeants égyptiens, perdant graduellement leur divinité, leur magie, leur contrôle, se sont dit : si on ne peut plus maîtriser les Éléments, au moins on va s’en protéger ! Et la pyramide fut créée. Regardez la grande pyramide aujourd’hui. Quelque chose cloche. Dans le monument, qu’est-ce qui s’érrode normalement le plus rapidement ? Le sommet ! Le sommet actuel de la grande pyramide n’est pas l’original. La pyramide de pierres était tronquée ! C’est pour cela que ce symbole est si puissant encore de nos jours. Le sommet se composait d’une petite pyramide recouverte de métal qui habritait une sphère, certainement de quartz. Ce sommet était un capteur/transmetteurs d’ondes cosmiques. D’ailleurs, on a retrouvé des traces qu’il y avait des fils qui circulaient au travers les pierres. L’oeil d’Horus par un certain procédé électrique, s’illuminait selon certaines ondes, comme les éruptions solaires. Il aurait pu tout aussi bien prévenir de la venue des dieux, des extra-terrestres !

Plusieurs Autorités utilisent aujourd’hui le symbole de la pyramide... dans l’unique but (conscient ou inconscient) de contrôler la Matirère, de se protéger des Éléments, des Dieux ! Mais, leurs protections sont totalement temporaires et éphémères. Les Autorités sont emprisonnées et protégées à l’intérieur de leurs « tours » où Elles semblent jouir d’une plus grande aisance de vie, se permettant toutes les jouissances possibles et surtout les interdites.

L’Autorité cherche donc simplement à se créer (se cacher dans) un environnement où Elle pourra avoir des plaisirs sans conséquences punitives... de la politique et ses lois et de la religion et ses commandements. Les Autorités se permettent toutes de faire les actes qu’elles interdisent.

L’Autorité politique a toujours gardé l’autorité religieuse près d’Elle... Cette association ne fut incitée que par la peur de la véracité de l’existence d’une Autorité suprême invisible justicière, et de l’incertitude de la réalité après la mort.

À partir de ses rêves les plus profonds, l’Homme tend vers le plaisir sans limites et le bonheur. Mais, cela est impossible sous une organisation politique et religieuse. Car, le bonheur est l’appréciation totale de nos activités dans l’instant présent. Et cela, ne peut se réaliser lorsqu’il y a crainte ou culpabilité. La politique et la religion sont basées sur la crainte et la culpabilité ! Pourquoi ? PARCE QU’ELLES SONT TOUTES COMPOSÉES DE GRANDS PÉCHEURS !!! Toute Autorité, politique ou religieuse, cherche à cacher ses vices et en jouir en secret. Plus grand est le Pouvoir, plus les Orgies sont importantes. Aucune Autorité ne pourrait survivre dans la Nature ! Alors, vous cherchez une planque pour vous en protéger ?

L’arène politique permet le combat des forces du mal pour le peuple, tout en échappant aux règles ordinaires de justice et d’équité. Dans « gouvernement » on retrouve bien « gouverner » et « mentir ». Il est impossible de gouverner sans mentir. Nous avons tous de quoi à cacher, nous avons tous des pensées négatives ou impures. Je pense que plus une personne a du Pouvoir, c’est qu’elle a plus de pensées impures.

L’organisation politique tend constamment vers la puissance, vers la domination. Le but de l’être humain devrait être de contrôler les Éléments de la Nature, de s’unir pour le faire. Au lieu de cela, un petit groupe on décidé de contrôlé des êtres vivants au lieu.

On parle maintenant de « maîtres du monde », et ça impressionne. On les accuse, on voudrait les faire disparaître, on leur souhaite tous les maux physiques, cela concernant les individus négatifs. Les plus gentils prient pour leur éveil et souhaitent les convaincre de mettre un terme au danger de destruction planétaire. Leur pouvoir immense sert la Mort et rien ne peut y être fait. Les Autorités auraient bien trop de révélations accusatrices à avouer, leurs fautes sont bien trop grandes et atroces pour modifier leur comportement et leurs choix de vie. Aucun redressement, même in extremis de la civilisation actuelle n’est possible. Il ne faut pas lutter contre le Pouvoir, il faut simplement l’ignorer. Il faut vibrer à des fréquences plus élevées et cela n’est possible qu’en quittant la société industrielle et de retourner vivre de la Nature.

Les tactiques du Pouvoir sont :
- l’agression,
- l’opposition,
- l’intimidation,
- la manipulation,
- la répression,
- la punition,
- la persuasion,
- la corruption,
- la tentation,
- la séduction,
- l’adulation,
- la flatterie,
- la fascination,
- la modération,
- la violence,
- l’évasion.

Lorsqu’on veut traiter avec les pouvoirs, il faut être parfait, surtout si l’on veut s’attaquer à leur pouvoir. Les erreurs sont mortelles. Car, lorsque l’Autorité est menacée, elle s’active toujours à révéler les défauts de son agresseur, le discréditant ainsi. C’est l’une des pratiques des plus courantes dans le système juridique. Parce que l’on a fumé un joint de marijuana dans notre jeunesse, notre témoignage contre un ministre ou un médecin qui a tué sa femme n’est pas retenu et il est libre.

Il est inutile de débattre si le Pouvoir est « au-dessus » de nous, ou s’il est donné à quelqu’un. Dans tous les cas, Pouvoir = Conflits.

Le Pouvoir doit rassurer les citoyens dans leur réalité. Les deux principales préoccupations d’un terrien est la santé et la sécurité (protection de sa personne, de sa vie et de ses biens). C’est ainsi que la Médecine et la Justice sont les plus importants serviteurs du Pouvoir. Comme nous allons le voir, chacun de ses domaines possède de multiples ramifications pour atteindre tout le monde et de plusieurs angles. Ce n’est pas un hasard si les deux domaines utilisent des armes similaires (page suivante).

Le pouvoir peut sembler être un terme consensuel où des gens travaillent ensemble pour réaliser plus que ce qu’ils pouvaient faire eux-mêmes isolés. Mais, les travaux réalisés (forcés économiquement dans une réalité citadine) sont toujours pour satisfaire les besoins d’une poignée de Dirigeants.

Nous verrons que dans la pyramide du Pouvoir, plus on se situe haut, plus le pouvoir direct est restreint, mais plus grande est la variété de pions contrôlés. Plus bas l’on se situe, plus le pouvoir est général et plus les sujets sont identiques.

Il n’y a pas si longtemps de cela, les Dirigeants craignaient les révoltes des masses. Ils usaient de tout leur Pouvoir pour éliminer tout ce qui supposément pourrait menacer l’ordre social. À ce niveau, il n’y a pas de

Bien, pas de Mal, tout est permis... pour conserver le Pouvoir le plus longtemps possible, et qui sait, être capable de le léguer de son vivant à sa progéniture. Mais, tout cela a bien changé. De siècle en siècle, les Autorités ont trouvé à protéger de mieux en mieux leur Pouvoir. Ils ont nommés des plus en plus d’« agents » variés, les ont diplômés, officialisés, gradés, médaillés... et les ont « armés ».

De nos jours, l’édification du Pouvoir repose sur 12 piliers formant un puissant réseau comme nous allons le voir. Chacun renferme une collection d’agents qui ont des « armes » de plus en plus performantes et restreignantes pour les peuples. Les menaces réelles d’ordre social sont rares, car il est de plus en plus difficile de comploter en secret. Et celles qui surgissent de plus en plus dans les médias, les Dirigeants les ont inventées de toute part ! Elles ne sont que des écrans de fumée, et pendant le temps que le peuple tousse, de nouvelles lois contraignantes sont votées.

Regardez bien les Autorités en place dans tous les pays actuellement, nos chers dirigeants à qui nous avons laissé le contrôle de notre réalité (aidés de leurs conseillers dans l’ombre, les vrais décideurs). Tous ces présidents, ces rois, ces dictateurs, ces ministres, ils sont tous de grands enfants. Ils s’amusent à jouer à la guéguerre, à jouer au médecin (...), à faire des crises pour être le premier à utiliser le dernier gadget (jouet),... Ils ont tous des problèmes à s’exprimer : ils doivent tous avoir un nègre pour écrire leurs discours, seuls les journalistes approuvés (dociles) sont permis d’assister à leurs conférences de presse...

Nos dirigeants sont tous des grands enfants propulsés de l’avant par des « pères » frustrés (qui préfèrent agir dans l’ombre étant trop coupables de pensées et d’actions négatives –ils ne peuvent pas affronter les autres de face). Laissons-les donc jouer dans leur bassinette (parc barreaudé sur roulettes).

Ces Autorités ne servent qu’à diriger la civilisation actuelle vers sa destruction, c’est le rôle qu’ils ont karmiquement accepté de prendre. Il y a aucune accusation à leur diriger. Ce sont de simples marionnettes qui gesticulent selon les Énergies universelles qui régissent notre évolution et celle de la planète. Et je crois qu’il n’y a pas un seul Dirigeant qui soit consciente de cela : ils feront partie des « compostés ». De plus en plus, certains ont peut-être des visions, du moins certains de leurs pions, de leurs serviteurs. On sent que la marmite va éclater. Ainsi, on vient de créer une gigantesque banque de semences, que l’on dit protégée des pires cataclysmes naturels ou humains. De même, on a construit, et continue de le faire, des gigantesques bunkers souterrains... pensant « épargner » ces chers artisans de la destruction planétaire. Mais, ils ne réalisent tout simplement pas qu’ils ne seront pas du tout sauvés. Ce n’est pas terrés dans des planques fortifiées que la Mutation sera possible. Et la Mutation est INDISPENSABLE pour être capable de vivre, d’évoluer dans la prochaine réalité, la future civilisation. Nos leaders politiques, religieux, économiques, médiatiques, divertissants sont tous condamnés, car ils sont tous intoxiqués, n’ont absolument pas les Énergies d’adulte, souffrant tous d’infantilisme. Ce sont leurs déguisements, leurs accessoires et leurs décors de théâtre qu’ils utilisent qui les maquillent en personne responsables, autoritaires, décisionnelles, autonomes... Nous nous laissons prendre à l’illusion, mais c’est du théâtre tout cela. Nous sommes peut être les sujets, des spectateurs, mais sans nous, les Autorités ne sont plus rien... comme si elle se retrouvaient seule sur une île déserte. Si personne ne paye pour acheter un ticket pour une pièce de théâtre ou un film, il est rapidement retirer de l’affiche ! La Solution de notre esclave politique et religieux est là.

Les Dirigeants actuels ne sont en réalité que des boss des bécosses (WC rudimentaire, génralement en bois et à l'extérieur au Québec)... Ils dirigent une gigantesque latrine qui sera très prochainement flushée (excrétée, vidangée). Et eux seront tous entraînés par la chasse d’eau (étant assis sur le trône) ! Nous devrions tous écrire à nos dirigeants pour les remercier d’avoir accepté le rôle ingrat d’accélérer le processus de destruction de cette civilisation et d’inciter la préparation à la Mutation future. Et bien entendu, terminez par un « adieu et merci ! ». Car, c’est bien un remerciement à Dieu qu’il faut faire en même temps, avoir une gratitude pour les Énergies, les Élémentaux, les Esprits qui les ont manipulés dans le but de faire faire des choses affreuses aux organismes vivants sur Terre (humains, animaux, végétaux). Gardez toujours en mémoire que la Vie émerge de la Mort... Ça nous prenait donc des « soldats » pour détruire ce monde en vue d’établir un paradis, E.D.E.N.

( article suivant : LES PIONS DU POIVOIR )
( article : LA PYRAMIDE DU POUVOIR )
( eBook : COMMENT SE GÉNÈRE LA MALADIE )
( eBook : LA MALADIE ? UNE JOKE ! )

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus