- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte est extrait du eBook
LA MALADIE ? UNE JOKE !


10€
Pour commandez
écrire à :

publications@edenum.com


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
HISTOIRE DE LA MÉDECINE

Le Sucre nourrit la Maladie

De nos jours, et depuis plusieurs décennies, nombre de personnes considèrent le sucre comme un aliment, alors qu’il n’est qu’un produit chimique déminéralisant. Le préjugé favorable au sucre n’est que pure invention d’une très puissante industrie qui fut élaborée grâce à la médecine et la pharmaceutique. Le sucre est sournois, car ses méfaits ne sont pas aisément visibles comme l’alcool.

Les malades du Moyen-Âge croyaient que le sucre était indispensable à la guérison de nombreux maux de la vie courante, c’est ce que leur disaient les médecins et les pharmaciens. Bien entendu, il s’agissait d’un placebo efficace qui ne guérissait pas, mais les gens en étaient convaincus. Les rois en mangeaient, les papes s’en régalaient, et il était distribué quotidiennement dans les hôpitaux... il était la base de l’économie. On le disait aliment médicamenteux et médicament alimenteux.

Le sucre n’est pas un fortifiant comme l’on pense généralement. Son action est totalement inverse. Le sucre est en réalité la nourriture idéale pour... les bactéries.

Ainsi, le sucre nourrit la fermentation, elle l’amplifie. C’est bien connu : si on ajoute du sucre au jus de raisins, le taux d’alcool du vin sera plus élevé.

Si l’activité bactérienne est accrue par la présence du sucre, la prolifération des bactéries l’est également. En réalité, si le sucre n’avait pas été présent dans les moeurs pharmaceutiques et alimentaires, il n’y aurait pas eu autant d’épidémies meurtrières. Puisque le suc nourrit la culture bactérienne, il est normal que les peuples consommant du sucre en grande quantité (nouvelle pratique alors) soient constitués d’individus étant de vrais nids de culture de bacilles contagieux... qu’ils expirent... puis les bacilles trouvent aisément d’autres terrains favorables (systèmes digestifs sucrés)... épidémie.

Les envies de sucre sont généralement causées par la demande des bactéries en manque... en non par le besoin du sang de maintenir un certain niveau de glycémie. La conscience collective de survie des bactéries influence notre conscience. Des milliards de bactéries produisent des milliards de défécations... qui sont très acidifiantes. Ceci est le principal processus de la déminéralisation d’un organisme, car ce dernier doit puiser dans ses réserves de minéraux pour élever le pH (notamment le précieux calcium). Le sucre ne génère pas directement les caries dentaires... et la « médecine » affirme qu’il nourrit simplement les bactéries qui attaquent l’émail des dents... alors, la solution est simple : continuez à consommer du sucre, mais brossez-vous les dents ensuite! Alors que le vrai processus est que son caractère acidifiant va puiser les réserves de calcium dans les dents (et dans les os), et ainsi les caries sont possibles.

La consommation de sucre semble donner un coup de fouet, et c’est pour cela que nombre de sportifs consomment du sucre (plus récemment les boissons énergisantes : sucre+caféiné+colorant+publicité). Mais, en réalité, ce coup de fouet est une réaction de l’activité accrue de milliards de microorganismes présents dans le système digestif. Le sucre est un excitant, car il excite des milliards de bactéries. Plus il y a de bactéries, plus les systèmes doivent se défendre contre elles et leurs résidus toxiques, ainsi, l’organisme énervé s’épuise, gaspille de l’Énergie vitale... illusion de vitalité !

Toutes les maladies sont accompagnées d’une fièvre, résultante d’une fermentation excessive qui se propage dans tout l’organisme. Le processus de fermentation produit de la chaleur (accroissement de l’activité bactérienne, déplacement accru de molécules), de l’acidité (défécations des bactéries) et une élévation de la pression interne. Toutes les maladies sont incitées ou amplifiées à cause du sucre.

Le sucre est un aliment mort, il ne peut pas nourrir la vie, il ne fait que nourrir la maladie, la mort. Après la première commercialisation du sucre, la fréquence et l’ampleur des maladies augmentèrent... que la médecine affirmait pouvoir guérir en forçant encore plus la consommation de sucre et de médicaments sucrés ! Une autre belle farce : on tente de guérir par le même produit qui intoxique. Et les religions se sont mis de la partie pour promouvoir aussi des rituels incitants la consommation de produits sucrés. Plus les individus sont malades, plus ils sont croyants, plus ils prient Dieu, plus ils font d’offrandes pour supplier la guérison...

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus