- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #005


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
ENVIRONNEMENT / CLIMAT

Le retrait de Trump de l’Accord de Paris sur le climat à fait couler beaucoup d’encre. Malheureusement, il ne peut pas dire ouvertement les vraies raisons derrière cette décision mondialement critiquée.

Pour ceux et celles qui ont lu ma publication sur le CO2, savent que le réchauffement climatique est une arnaque pour développer un nouveau réseau de « banques » basées sur l’invisible, le gaz carbonique, ou tout simplement le Carbone.

Trump sait très bien que c’est une magouille pour faire de l’argent, et son industrie n’en fait pas partie donc, le climat il s’en fout, car il ne peut pas vraiment faire de l’argent rapidement avec, en comparaison avec les nombreux autres requins financiers qui ont déjà très bien établi leur Plan mondialement (ils possèdent les Médias, ne l’oubliez pas, et ils ont le fric pour payer les scientifiques). Trump s’est ouvertement prononcé contre la Taxe sur le Carbone, et ce n’est pas pour les raisons que les médias ont avancées (serait néfaste pour l’économie américaine). Il a déjà affirmé que c’était une fraude pour engloutir des fortunes colossales (par une matière invisible et naturelle). L’accord veut, entre autres choses, que les États-Unis cessent de produire du charbon (& aussi fermer les centrales à charbon de l’UE d’ici à 2030), mais permet à l’Inde de doubler leur production en seulement trois ans !

L’Inde est le troisième (pollueur) émetteur mondial de gaz à effet de serre et ose s’engager à son tour à participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Et personne ne relève la contradiction : DOUBLER leur production de charbon… ce n’est pas doubler la production du Liechtenstein, mais de l’un des pays les plus peuplés.

Le but premier de l’Accord est la réduction du bioxyde de carbone atmosphérique (CO2), que l’on dit responsable de tous nos maux climatiques. Mais, il est peut être temps de considérer un autre point de vue, dont de plus en plus de scientifiques endossent.

Cet accord est un génocide contre toute la végétation de notre planète. Car, toutes les plantes dépendent du CO2 pour leur survie, sans CO2, il n’y a pas de photosynthèse, il n’y a pas de production d’Oxygène. Au niveau des plantes, tenter de réduire la quantité de CO2 de l’atmosphère, c’est comme réduire l’atmosphère pour les humains… ce sont des asphyxiants.

L’un est un génocide envers les humains, l’autre est un génocide envers les végétaux… qui produira celui des humains par manque d’Oxygène. Un monde sans carbone est un monde mort. Et l’on titre : Optimiste, l’accord établit toutefois l’objectif d’un monde sans carbone entre 2050 et 2100.

Le changement climatique est prôné par de vrais terroristes… dont leur principal but est de réduire la population mondiale; et leur second est de détourner des fortunes colossales (& moins d’humains = plus d’argent pour les Dirigeants). Les Autorités le savent depuis les années ’70 : il y a trop d’humains sur Terre et la croissance exponentielle de la population mondiale est une menace. Non, ce n’est pas un délire.

Les sources d’eau potable se font de plus en plus rares; la production d’aliments peine à suffire; les dépotoirs sont de plus en plus vastes; le taux de pollution des grandes villes est hautement toxique.

Pour réussir la dépopulation de la planète, il y a les guerres (c'est là que Trump va intervenir...), les vaccinations et la destruction du biotope. La plus grande fortune américaine s’occupe des vaccins (Gates).

Pour réussir à sauver la planète contre les pollutions, il faut favoriser la reforestation, l’accroissement du règne végétal. Et cela ne peut se faire qu’avec un accroissement du CO2 et plus de pluie. Si les températures globales s’élèvent, c’est justement pour forcer l’évaporation des océans pour provoquer plus de pluie et accélérer la croissance des végétaux (sont la base de la vie sur Terre).

C’est totalement stupide de penser que le CO2 est l’ennemi de l’Humanité.

Si le taux de CO2 augmente, la croissance de la végétation mondiale sera accentuée. Mais, il suffit alors de ne pas vivre dans les régions où les concentrations sont élevées. Il faut fuir les villes tout simplement. Il faut qu’il y ait un maximum d’humains qui acceptent le retour à la terre et d’avoir la priorité de produire leur propre nourriture et de prendre soin d’eux.

S’il y a de la végétation qui se développe dans des latitudes nordiques, c’est justement pour compenser la déforestation que l’on a faite et que l’on poursuit à faire (en particulier pour la consommation de viandes).

Il est de plus en plus possible de cultiver ses aliments dans des latitudes plus élevées… et cela, les Autorités ne le veulent pas. Les armes modernes sont les produits chimiques alimentaires et les ondes électromagnétiques. Les deux travaillent ensemble à affecter le cerveau des humains et à programmer leur comportement (dont celui de consommateurs inconscients).

Tout le monde rêve de vivre sur une planète plus verte. Si la planète se réchauffe, le niveau des mers ne va pas s’élever à cause de la fonte des glaciers, car il y aura tout simplement plus d’eau évaporée, qui sera largement distribuée par les vents. Certaines régions désertiques pourront même être transformées rapidement en oasis viables.

Trump semble se foutre de la pollution produite par les moteurs à essence, et les gens pensent que c’est parce qu’il a des intérêts dans les pétrolières. Mais, sachant que la réduction atmosphérique en CO2 réduirait le règne végétal, ce gaz n’est plus une menace, mais la solution à la régénération de notre planète.

Il suffit aux humains conscients de ne pas évoluer dans les îlots urbains où la concentration en CO2 est trop élevée. Et si c’est le cas, c’est tout simplement parce que l’on a détruit la végétation dans les villes, qu’on a couvert le sol de béton et d’asphalte. Si l’on rasait la moitié des immeubles dans les villes pour en faire des parcs, des jardins, la pollution automobile ne serait plus une menace. Il devrait y avoir des jardins sur tous les toits…

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à la base, ce sont les banquiers qui ont eu l’idée géniale d’exploiter les « bouleversements » climatiques qu’ils publicisent gratuitement par les médias internationaux qu’ils dirigent, ainsi que la culpabilité des consommateurs à polluer (sans être capables de ne pas le faire).

Car, en réalité, les émissions humaines de CO2 sont minimes ! Les océans contiennent environ 40 000 milliards de tonnes de carbone en suspension, la biomasse terrestre environ 3 000 milliards de tonnes... et les humains produisent moins de 10 milliards de tonnes annuellement ! La végétation et les océans ont toujours maintenu un certain ÉQUILIBRE naturel...

Rien ne se perd, rien ne se crée.

Seulement 5% des émissions humaines sont en provenance des industries. De plus, environ 40% de nos émissions sont absorbées par la Nature. L’excédentaire est ridiculement faible.

Il faut comprendre que l’atmosphère est continuellement en mouvement et en transformation (entre l’état liquide et l’état gazeux). Le volume d’air autour de la planète est énorme, et il est ABSOLUMENT impossible de déterminer la quantité de dioxyde de carbone global.

Les alarmistes (toujours ceux qui veulent s’enrichir avec de l’air) n’utilisent que des données relevées dans les centres urbains. Les stations de prélèvement de données doivent être facilement accessibles... il n’y en a donc PAS dans les déserts, pas sur les montagnes élevées, pas au coeur des forêts boréales, pas dans les jungles... et l’on ne révèlera jamais les relevés en Antarctique.

Il faut vraiment qu’on prenne les êtres humains pour des imbéciles faciles à berner pour leur faire croire qu’une simple molécule naturelle à la base du Principe Vivant puisse être une menace pour l’Humanité. La menace n’est que là où elle est concentrée.

( article : RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE )
( eBook : CODEX MORBUS )
Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus