Des Connaissances qui servent principalement
à vous faire réfléchir autrement.
Des Clefs vous permettant de mieux décoder
et dédramatiser
la réalité autour de vous.
L'ignorance est le plus grand mal qui affecte le genre humain. Propager la Connaissance est l’Action la plus noble. en vous intruisant
et en partageant !
C'est à notre tour de mériter la Prospérité.
SOMMAIRE

Mise en Garde
Aux officiels
À ceux et celles qui ont investi dans ce eBook
Préambule
La Volonté
se dispenser de l’effort
intrinsèque contre extrinsèque
justifier son présent
les propos du mental
la résistance au changement
un changement de forme ou de fond
la peur de l’inconnu
le changement
il faut croire que l’on mérite mieux
le refus de changer masque des peurs
fixez-vous des étapes intermédiaires
être lucide
connais-toi toi-même
les questions salvatrices
cesser de vivre en automate
sans passion nulle volonté, nul bien-être
trouvez-vous des raisons de persévérer
briser les routines
le principe du changement
la procrastination
vouloir quoi ?
le sucre
Le temps
Les mantras... de détoxication
Le Magique de la Vie
Métaphysique 101

Introduction
L’Alimentation Naturelle Idéale
Tout est Vibratoire, donc Relatif

Le Vivant
A. Les Organismes Vivants
Tout part des minéraux
Tout se développe par la cellule
Tout se filtre dans les tissus
Tout s’épure dans les organes
Classification des organismes vivants
Relations écologiques
Producteurs
Consommateurs
Interdépendance
Compétition
Adaptation
Symbiose
Comparatif des systèmes digestifs
l’erreur économique de la science
une chose certaine
La chaîne alimentaire
Les producteurs de nourriture
Les systèmes ouverts
les Actes d’un système ouvert
l’acte de manger
les Entrées
l’alimentation d’un système
l’acte d’assimiler
les Transformations
la régénération d’un système
l’acte d’éliminer
les Sorties
la Santé d’un système ouvert
et le tout se dérègle
l’espérance de vie d’un système ouvert
la mort d’un système ouvert
l’immortalité d’un système ouvert
L’instinct alimentaire (1)
observer et comprendre ses réactions
B. L’Énergie Vitale
Les Éléments de la Nature
La Vitalité

la fausse vitalité
pour être en Vie, il faut manger vivant
la respiration
les muqueuses nasales
la polyphagie
la Magnétisation
C. La Santé
La Néo-Naturo-Thérapie
L’hygiène

petit cours d’histoire de l’hygiène
la saleté
Les Lois de la Nature
Lois du Vivant
la reproductio
les parents
la régénération
ordre et désordre
la détoxication
la destruction
le recyclage
loi du moindre effort
la moindre résistance
économie d’énergie
le Respect
le Non-Respect
les conséquences

La Purification / La Détoxication
D. L’Être Humain
La forme
L’instinct alimentaire (2)
la faim
vraie ou fausse ?
écouter et respecter les signaux de satiété
conseils-santé
la soif
les boissons
les sentinelles
la satiété
fausse satiété
les maux d’estomac
la convalescence
le frugivorisme
L’Humain est un frugivore
frugivore certes, MAIS...
le Respect de la Vie

La Nutrition
Définition
au sens médical
au sens strict
L’Assimilation / La Désassimilation
Les systèmes concernés
Fonctions de la Nutrition

E. L’Alimentation
l’Environnement
le biotope
les tropiques
au-delà du 40e parallèle
Loi Universelle de l’Alimentation
1) dans son état naturel
2) agréable aux yeux (à la vue)
3) agréable à la peau (au toucher)
4) agréable au nez (à l’odorat)
5) agréable à la bouche (au goût)

La sobriété
L’appareil digestif débute
la bouche
le premier respect
la Vitalité, une priorité
la préparation (1)
la mastication & la salivation (1)
hygiène buccale
F. La Digestion
Processus digestif
L’appareil digestif se poursuit

l’estomac
les sucs gastriques
La mastication stomacale
la température des aliments et boissons
Des chiffres troublants
La fermentation
les résultantes de la fermentation
la surfermentation
les bactéries (1)
L’indigestion
le vice des mauvaises digestions

G. La Respiration
H. La Circulation
La double circulation
La circulation lymphatique
I. L’Assimilation
L’appareil digestif se poursuit
l’intestin grêle
Absorption versus Assimilation
L’assimilation requiert...
l’importance de la respiration
l’exercice physique
le stress
le repos
la sieste, le sommeil
organique versus inorganique
analyses bidon
la malabsorption
les bactéries (2)
le deuxième cerveau
J. L’Évacuation
L’appareil digestif se termine
finalement, le gros intestin
les sécrétions
le péristaltisme
la muqueuse intestinale
le stress et la digestion
la contamination de tout l’organisme
les gaz intestinaux
les problèmes opposés du côlon
la diarrhée versus la constipation
la régularité

K. L’Attidude mentale
La culpabilité
L’anxiété
Le mécontentement
Le manque d’affection

La Détoxication
différents aliments, différentes intoxications
ce qui résulte de la Détoxication

Les Entrées libres
La Respiration
Les Agents curatifs
la transpiration
le bain de vapeur
le bain de siège froid
traitement héliohydrosudothérapique

Les envies & tentations
les tricheries
Les purgatifs, les laxatifs
Le changement de régime

la privation
les éliminations nécessaires
le sel
les viandes
les cigarettes
les boissons : café, alcools
aliments cuits
les aliments industriels (transformés)
les oeufs
le sucre
les produits laitiers
l’exil
Les jeûnes
Suivre le nouveau régime combien de temps ?
pourquoi abandonner un régime qui a favorisé votre guérison ?
il faut cesser d’être masochiste et illogique
La vie sociale
les restaurants
La mère coupable ?

Pour conclure sur la Détox

L’Alimentation Humaine
Historique bref de l’alimentation humaine
les mauvaises découvertes
l’éloignement du Paradis terrestre
la bière
l’agriculture
l’élevage
le sel
la cuisson
Les besoins physiologiques
les besoins réels du corps
les besoins protéiniques
les besoins vitaminiques
les besoins caloriques
Au niveau atomique
molécule
Énergie vitale (2)
Le Boire
L’eau distillée
L’eau argileuse
Les jus
l’extracteur à jus
Les tisanes
Le Manger
Éthique du manger
l’absolu alimentaire
Le choix alimentaire
l’instinct alimentaire (3)
il faut avoir du nez
l’odorat
les fruits sauvages
les petits fruits
L’Hygiène alimentaire
la propreté
la contamination
la prévention
la mastication & la salivation
manger liquide
le mélangeur meurtrier
Le respect des offrandes de la Nature
être présent à l’acte de manger
être présent à notre corps
être présent à notre esprit
la salle à diner
manger en silence
le téléviseur
digérer
Le régime frugivore
les fruits
lesquels choisir
la maturité
leur digestibilité
les saisons
manger au printemps
manger en été
manger en automne
manger en hiver
comment les manger
les éléments subtils
Biologique vs Chimique
La quête alimentaire
les voyagements
manger en voyage
les groupes d’achat, les paniers, l’autocueillette

Les Régimes Alimentaires
Les gourous
Les diètes inutiles
the End of Dieting
les risques des régimes amaigrissants
la perte de l’estime de soi
l’amaigrissement exagéré
risques à long terme
la reprise d’un poids plus important
le ralentissement de la croissance
le régime de pilules
Le Végétarisme
les végétaux
le végétalisme
de carnivore à végétarien
la valeur spirituelle du végétarisme
de végétarien à frugivore
les fruits
les confusions du fructose des fruits
les fruits excellents pour la santé: pourquoi
qu’en est-il vraiment des vitamines ?
les fibres sont d’une extrême importance
Le réalisme de l’autosuffisance
Le crudivorisme
la cuisson
à la mode...
plus de vitalité, plus en santé...
perte de poids
économie de médicaments
économie de temps
plus dispendieux ?
oui, mais le social ?
les caries dentaires
Diètes
l’emploi mesuré et salutaire des aliments
l’air
les aliments et les boissons
le sommeil et la veille
le mouvement et le repos
les passions de l’âme
les astuces publicitaires
les bénéfices
les dangers
Cures
Les cures bénéfiques
faut être honnête
La monodiète
Le jeûne
le jeûne = Alimentation divine
prodécure pour réaliser un jeûne
le jeûne assisté par les Éléments de la Nature
Air
Feu
Eau
Terre
le jeûne à sec
le jeûne à l’eau
le jeûne aux jus
le jeûne alterné
le jeûne à sec mensonger de 40 jours

Conclusion

Annexes
La culpabilité
Fruits

 


L'ALIMENTATION NATURELLE IDÉALE - [3400]
préceptes alimentaires pour retrouver et maintenir une santé parfaite
340 pages, illustrations

-->> Cliquez ICI pour télécharger un extrait, incluant le Sommaire complet (pdf, 2,2Mo) <<--

jokeApprendre à survivre en santé entourés d'incitatifs alimentaires néfastes.
Découvrez les Lois de base régissant l'instinct alimentaire qu'il faut retrouver.

Introduction
LaIl est très difficile de donner aux gens des idées justes en alimentation, car, rien ne leur est plus facile que d’en avoir des fausses, qui sont ancrées souvent depuis leur enfance.

Il faut rejeter au départ tout enseignement doctoral, car il n’utilise que des Pions dressés à l’École soutenant l’Économie. L’Éducation sert à nourrir l’Économie et non la Santé.
L’on croit qu’il existe dans la Nature des substances tirées des plantes ou d’ailleurs, qui renferment la puissance destructrice d’une maladie, qui sont des antidotes. L’on croit qu’il existe des remèdes pour réparer nos fautes hygiéniques. C’est tout faux ! Ce ne sont que des ruses de commerçants sans scrupule.

L’on se figure que les maladies soient parmi nous des puissances occultes ennemies du corps humain, des êtres malfaisants invisibles introduits ou engendrés dans l’organisme et qui ont leur existence distincte de la sienne comme un ver dans la pomme qu’il ronge. Les gens ont des notions fausses de la maladie, comme celles d’une invasion brusque et dont la cause se dérobe aux yeux, telles que les endémiques, les épidémiques (les Anciens en accusaient les astres ou les mauvais esprits). Pour le citoyen ignorant, toujours logique dans ses égarements, l’art de guérir est réservé à ceux qui ont acquis la connaissance des médicaments, substances dites posséder la vertu de détruire le mal, ou de le chasser du corps. Mais, l’on ne chasse que la douleur et non sa cause ancienne.
Il n’existe pas de remèdes comme on le croit et les maladies ne sont pas des choses comme on l’imagine. Durant toute son histoire, la médecine fut entachée de ces deux anciennes erreurs jumelles, ce qui fut complètement préjudiciable au Principe de Guérison de la nature vivante.

S’il existait un remède, comme la croyance le suppose, vous comprendriez tout de suite, que la médecine n’exigerait pas 3 000 années d’études et de pratiques (très souvent mortelles)... toujours sans avoir UN SEUL MÉDICAMENT qui fonctionne à 100%. Dans son ignorance, la Médecine a pensé qu’il suffirait pour guérir, de deux listes, l’une pour les maladies, l’autre pour les remèdes correspondants. C’est ce que l’on enseigne dans les Écoles de Médecine... selon les produits pharmaceutiques à la mode. Mais, l’on n’a jamais réussir à guérir toujours et tout le monde (ayant la même maladie).
Si un médicament contenait pour attribut caractéristique, une vertu spéciale, un pouvoir guérisseur réel, celui-ci réussirait toujours et pour tout le monde. Il n’en a jamais été ainsi pour aucun remède, il en sera toujours ainsi. Comme vous le savez, les médicaments sont tous éphémères, ils ne sont généralement utilisés jamais plus de 100 ans. Même que certains produisent des effets organiques, ils ne guérissent pas toujours (selon la définition de la médecine : faire disparaître les symptômes), donc, ils ne sont pas des remèdes.
Les maladies en nous ne sont pas des choses distinctes qui trouvent leurs adversaires dans les pilules du pharmacien. Les maladies sont un état intérieur de dérèglement causé par une intoxication progressive.
La maladie est un acte vital. Il ne se fait pas de maladie dans l’organisme mort, mais dans celui qui vit. Pour avoir une idée juste de la maladie, il faut en avoir une de la vie elle-même. Et l’erreur médicale principale, c’est d’avoir fait ses recherches sur des cadavres.

À la base, chaque être vivant est muni d’un instinct qui le dirige vers une alimentation spécifique pour ses besoins physiologiques particuliers. L’oiseau de proie ne peut être alimenté de céréales; le lion ne peut pas accepter des bottes de foin; une proie palpitante n’excite pas l’appétit d’un ruminant. Tous les animaux possèdent certains organes destinés au discernement de la nourriture propre à chaque espèce. Ils ont pour faculté : la vue, l’odorat et le goût.

Dès la sortie de sa coquille, le poulet sait tout de suite qu’une graine, qu’un insecte qu’il n’a jamais vu est un aliment pour lui. Dans une prairie, l’on remarque que le ruminant ne touche pas à l’herbe qui ne lui convient pas (mais que d’autres ruminants mangeraient volontiers). Selon l’impression reçue par les sens, tous les organes entrent en action pour approcher ou fuir l’objet vu, senti ou entendu, et cela, sans que la délibération mentale s’en mêle, ni le raisonnement qui manque à l’animal de toute façon. Au départ donc, nous ne mangeons plus instinctivement.

Il ne suffit pas que la matière nutritive soit approuvée par la dégustation... ce qui est le but premier de l’industrie alimentaire dans ses coûteuses recherches d’additifs alimentaires. Il faut que les aliments soient approuvés par tous les appareils du système assimilateur, digestif, respiratoire, circulatoire. Si un aliment arrive dans le système digestif dans une mauvaise condition, il ne sera pas assimilé par les cellules ou ne l’assimilerait qu’avec souffrance, et les tissus et les organes en seraient affaiblis. Le flot sanguin ne peut nourrir les cellules que s’il véhicule une matière préparée dans les intestins, sinon il s’enflamme ou provoque même un arrêt cardiaque.
La vivification de la matière alimentaire se réalise par l’assimilation, qui elle est aidée de la digestion, de la respiration & de la circulation.

Quel que soit l’état actuel de votre organisme,
pour l’améliorer,
il faut en premier vouloir changer de mode de vie.

C’est le mode de vie des dernières décennies qui a généré les états maladifs généralisés (et « les maladies de civilisation »), car, il fut composé de multiples déboires alimentaires. Nous en avons tous marre d’endurer des souffrances, mais pour les éliminer, il faut cesser de vivre en automate. Votre inconscience routinière ne sert qu’au bien-être (à l’opulence) des Dirigeants. Il n’y a pas de limite à votre épanouissement, il faut tout simplement VOULOIR.

La Volonté
Je considère important de s’attarder en premier sur la volonté, car sans elle, vous ne serez pas capable d’améliorer votre état de Santé, encore moins de corriger vos habitudes alimentaires passées et actuelles.
La volonté est la clef du succès, cela dans n’importe quel domaine. Pour que vous puissiez changer, il faut d’abord que vous le vouliez ! Il faut en premier accepter que le changement soit nécessaire et bénéfique pour soi. Bien entendu, tout changement positif fait sur soi affecte positivement tout notre entourage.
Le changement est immédiat, mais ce qui peut demander du temps est la décision de changer, puis son acceptation. Fumeurs, un jour ou l’autre, vous fumerez une dernière cigarette, cela peut être dès cet instant même, ou l’été prochain, ou le jour de votre mort. Un jour ou l’autre, le résultat sera le même, ce sera la dernière fois. Cela est pareil pour toutes vos mauvaises habitudes alimentaires.

Le changement se réalise
par une décision volontaire
prise dans un certain instant présent.

Et non, ce n’est pas plus facile de procéder par étapes, c’est tout le contraire. Ce n’est qu’une excuse de gens faibles… qui sont en réalité très intoxiqués et qui croient mériter la souffrance. Il y a plusieurs personnes qui radotent depuis 10 ans : « j’ai passé de deux paquets de cigarettes par jour à un ». Ce ne demeure que du rapiéçage mental qui ne règlera jamais le problème (et puis, une cigarette par jour est déjà trop). Ce n’est qu’une justification mentale à sa faiblesse de volonté... et l’on repousse toujours LA décision.

Aucun produit ne devrait nous contrôler. C’est tout de même un choix conscient de porter quelque chose à sa bouche, c’est un acte volontaire. Oui, nous avons souvent malheureusement été éduqués erronément en ce qui concerne la façon de nous alimenter, par le gavage pratiqué par nos mères (pour nous forcer, selon leur croyance, à être en santé).
Nous devons jusqu’à une certaine limite subir les pollutions de notre environnement, mais nous pouvons contrôler les pollutions causées par notre alimentation. Et même pour l’environnement, nous pouvons également décider de déménager dans un endroit plus écologique et plus sain.

Il faut que chacun devienne conscient de la valeur de la puissance de la volonté. Les gens qui se plaignent, qui critiquent sans cesse les autres, n’ont tout simplement pas de volonté. C’est beaucoup plus facile d’accuser les autres que de changer soi-même. Encore une fois, c’est à cause de l’intoxication physique qui affecte le cerveau. Mais, ne voir que les défauts chez les autres ne nous permet pas d’évoluer, de nous améliorer, cela ne nous permet que de continuer à nous vautrer dans notre fange.

“Que ton alimentation soit ton médicament.”
– Hippocrate

S’il fallait débuter cette publication sur l’Alimentation idéale par une citation, c’est bien celle-ci la plus importante.

Oui, c’est par l’alimentation naturelle que nous préservons notre santé.
Oui, c’est par l’alimentation irrationnelle que nous détériorons notre santé.
Oui, c’est par l’alimentation raisonnée que l’on retrouve la santé.

Aucune guérison n’est possible sans rehausser le pouvoir digestif, et cela requiert en tout premier une détoxication. Car, toutes les composantes corporelles qui se voient forcées de subir la présence de molécules inutilisables ne peuvent fonctionner adéquatement. Et notre fonctionnement organique est bidirectionnel :
- des organes servent à préparer et à déplacer les nutriments vers les cellules,
- d’autres servent à préparer et à déplacer les déchets vers les sorties (émonctoires).

Les êtres humains ont perdu cette simple perception primordiale de leur Être.

Il ne peut JAMAIS être question de santé si l’Alimentation naturelle idéale est méconnue ou négligée. Dès que notre alimentation est indigeste ou en surabondance, elle cause des troubles par la présence prolongée de déchets qu’elle génère.
Ce n’est pas parce que les êtres humains se disent civilisés, que cela signifie que tout ce que l’on fait ou produit soit bon. La majorité de nos pratiques concernant notre alimentation sont très récentes dans l’histoire de l’humanité. Tous les produits alimentaires ne sont commercialisés que dans un but strictement économique (et JAMAIS sanitaire).

Nous sommes loin d’être sages, regardez l’environnement. Nous sommes loin d’être en harmonie avec l’écosystème, regardez tous ces dépotoirs et toutes les catastrophes environnementales. Nous sommes très loin d’être en santé, regardez le nombre d’établissements hospitaliers et leur achalandage.

L’on dénonce, l’on manifeste, l’on pétitionne... mais, l’on perdure dans nos mauvaises habitudes de vie... jusqu’où irons-nous dans notre naïveté alimentaire ? Quand freinerons-nous l’auto-destruction engendrée par ces familles de banquiers ? Le changement n’a jamais été chose facile pour les humains, en particulier pour les Autorités. À chaque petit changement raisonné et logique proposé, l’on s’empresse de sortir une réplique négative. C’est la Loi de la Facilité et la Peur du Manque qui retardent l’acceptation et l’enseignement de Connaissances novatrices.

La Quête du Pouvoir est certes le plus grand vice de l’Humanité, elle a tapissé notre civilisation d’une infinité de plaies. Un peuple craintif (de l’invisible) et malade est énormément plus facile à manipuler. Il ne suffit ensuite que d’utiliser l’Éducation pour formater les citoyens, pour les programmer à accepter l’Inévitable. Mais, la maladie est évitable, et pour cela, il faut en premier réaliser que notre existence est « maladive » parce qu’elle est de plus en plus artificielle, nous perdons de plus en plus le contact Énergétique avec la Nature (et ses 4 Éléments).

Le but d’un livre sur l’alimentation est bien entendu la Santé. Ce que l’on mange peut être bénéfique pour la santé ou lui être préjudiciable. Tout le monde est en mesure de réaliser cela. Mais, à notre époque, aveuglés par le monopole médical et pharmaceutique, nous ne savons plus réellement ce qu’est la Santé. C’est à présent normal d’avoir un mal de tête une fois de temps en temps, ou un mal de ventre ou un mal de dents... ah ! et la fatigue de plus en plus chronique... La « science » médicale a nivelé les préjudices (quasi constants) causés par les repas indigestes et les aliments dévitalisés et chimiqués.

“Que dois-je manger pour être en santé” est la question la plus complexe et la plus controversée que tous les êtres humains se posent tous les jours. Durant longtemps, la réponse était tout simplement : « mange tout ce que tu es capable de manger », ce qui signifiait tout ce dont « tu es capable de trouver dans la Nature ». À présent, il suffit d’avoir de l’argent pour manger tout ce que l’on veut même en provenance de l’autre bout de la planète. Mais, demeure toujours l’interrogation : “quels aliments sont bons pour ma santé” ou plutôt “quoi manger pour ne pas être malade”. Et c’est là que c’est complexe et controversé, puisqu’il y a de plus en plus de théories que la science alimentaire ne cesse de publier, et il y a de plus en plus d’aliments industriels avec toutes sortes de pseudo-qualités pour la santé. La science alimentaire change régulièrement d’opinion face à des substances se basant toujours sur de nouvelles recherches. L’on établit tout simplement une nouvelle théorie sur des analyses et des interprétations de statistiques (comme pour déterminer si une diète faible en gras prévient vraiment les maladies coronariennes).

Cette (fausse) science médicale ne reconnaîtra jamais son ignorance puisque tout l’empire alimentaire est basé sur elle. L’on ne s’alimente plus logiquement, l’on s’alimente scientifiquement et l’on boude les offrandes nutritives de la Nature. Mais, aucune science de prend en considération que le sens du goût des êtres humains est de plus en plus perverti.
L’alimentation est avant tout une activité personnelle, déterminée à chaque instant... par une action volontaire. Nos besoins nutritifs varient chaque jour selon une multitude de paramètres personnels. C’est pourquoi il est très difficile de publier un ouvrage universel sur l’alimentation.

Il ne faut plus se borner à la composition chimique de nos aliments, il faut plutôt s’instruire des procédés digestifs et cellulaires. Il faut surtout cesser de « faire comme tout le monde », car les consommateurs sont en très grande majorité totalement programmés par les diverses tactiques commerciales. Il faut faire preuve de bon sens, de réflexion et d’agir consciemment en fonction des buts que nous souhaitons atteindre.

Dans cette publication de la Collection de la Néo-Naturo-Thérapie, j’ai tenté de limiter au maximum les attaques du système médicoagroalimentaire imposé. La majorité des critiques présentes dans le manuscrit originel a été déplacée dans l’encyclopédie du Codex Sanitas, dans le tome II, Codex Nurture. Je vous conseille fortement de le lire attentivement.
Je vous révèle ici ce qu’est vraiment l’Alimentation Naturelle Idéale.

JE VEUX ACHETER CE EBOOK
10 euros

28 AOÛT 2017
ouveau Système de paiement en ligne.
M'écrire à l'adresse suivante
pour connaître la procédure.

commande@edenum.com


COMBO DEUX EBOOKS

nnt + joke

DEUX EBOOKS (PDF)

Néo-Naturo-Thérapie + L'Alimentation Naturelle
15 euros (rabais 3€)

commande@edenum.com


COMBO DEUX EBOOKS

nnt + joke

DEUX EBOOKS (PDF)

Néo-Naturo-Thérapie + La Maladie ? Une Joke !
15 euros (rabais 3€)

commande@edenum.com


Inscrivez-vous à PeupleConscient, faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être prospère.

Merci, et bonne lecture!

JE VEUX ACHETER
CE EBOOK (PDF)

10 euros

28 AOÛT 2017
ouveau Système de paiement en ligne.
M'écrire à l'adresse suivante
pour connaître la procédure.

commande@edenum.com


Le document personalisé sera envoyé à votre adresse de courriel.


Soyez récompensés monétairement pour lire les publications des Éditions Interdites et pour les faire connaître. Aucune autre Maison d'édition n'a osé offrir une telle offre. Aucune compagnie n'a osé proposer ce système de marketing. C'EST GARANTI!

ABONNEZ-VOUS AU eZINE
de PeupleConscient
20 euros
(4 numéros par année)


eZine #5 - Été 2017


JE DÉSIRE INVESTIR
100 euros
pour avoir accès à toutes les publications
et ensuite être récompensé
pour faire connaître PeupleConscient.


LIVRE VEDETTE:
La Maladie ?
Une Joke !

Dédramatiser la maladie

500 pages / 550 illustrations

joke