- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #004


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
SANTÉ / VITALITÉ

Au printemps, la Nature se réveille, du moins, dans l’hémisphère nord. À partir du solstice d’hiver, les journées allongent, les rayons solaires frappent de plus en plus intensément la surface et pénètrent plus profondément la matière, surtout la matière organique. Ces rayons stimulent les structures moléculaires et favorisent la croissance.

La chaleur diurne s’élève et amplifie le mouvement ascendant de l’eau... la sève monte dans les arbres... les bourgeons se gonflent. En Amérique du Nord, le printemps est synonyme de sirop d’érable, produit dans les cabanes à sucre. L’eau de la fonte des neiges printanière dissout les minéraux du sol pour être captée par les racines des végétaux. Si par une entaille l’on réussit à recueillir 5 litres de sève par jour, cela donne l’importance de la quantité d’eau ascendant le tronc... stimulation par les rayons solaires.

La chaleur printanière favorise l’écoulement de tous les liquides. S’il en est ainsi dans la Nature, il en va de même à l’intérieur des organismes vivants. Au printemps, l’on ressent un renouveau, une libération, une légèreté, l’on se sent renaître après un long et gris hiver.

Le corps humain subit également cette stimulation printanière et tous les organes devraient bénéficier d’un accroissement de vitalité. C’est pour cela qu’au printemps, c’est la meilleure période pour détoxiquer le corps. D’ailleurs, les rhumes, qui sont des crises de purification, sont fréquents au printemps (sujet de l’article suivant...).

L’autre principe stimulant au printemps est les variations de température. Les baisses de température soudaines provoquent la contractilité des cellules, des tissus et des organes. Ces contractions cellulaires incitent l’évacuation des matières désassimilées, provoquent des « crises ».


la contractilité

La motricité ou contractilité est une propriété inhérente à toutes les cellules. Tout bouge à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule. La Vie est le mouvement de la Matière. La cellule est en mesure d’exercer les actes d’attraction et de répulsion, les deux étant indispensables à sa survie.

C’est par sa sensibilité que la cellule peut s’adapter à son milieu ambiant, c’est son aptitude à répondre aux excitants extérieurs. Si ces excitants sont nocifs, elle répond dans la plupart des cas par la contractilité : si les molécules se resserrent, sa membrane devient moins perméable.

La circulation sanguine est une autre fonction vitale de l’organisme qui dépend de la contractilité qui provoque toujours le mouvement de la matière. Les deux circulations sanguines sont activées par des contractions d’organes, de tissus et de muscles.

La circulation de la lymphe (qui est le retour du liquide interstitiel vers le sang) est soumise à peu près exclusivement à la contraction des tuniques des vaisseaux lymphatiques, et des muscles enveloppant les ganglions lymphatiques.

Les émotions agissent sur les vaisseaux comme sur le cœur. La rougeur ou la pâleur subites du visage indiquent une dilatation ou une contraction des vaisseaux. Sous l’action de la joie, par exemple, le sang afflue à la peau; au contraire, avec la peur ou les actions déprimantes, le sang reflue vers le centre et le visage pâlit. C’est pourquoi les émotions fortes peuvent également produire des crises de détoxication.

La contractilité est la faculté de se raccourcir sous l’influence d’un excitant naturel ou artificiel (le contact du froid étant l’exemple d’excitant le plus évident). Tous les êtres animés ont ainsi la propriété de produire du mouvement, puisque tous sont formés de cytoplasme contractile. Chez les végétaux, les mouvements sont rares et difficiles, à cause de la rigide cellulose qui emprisonne la substance vivante; chez les animaux, les contractions sont plus fréquentes, parce que le cytoplasme est libre et la membrane cellulaire est souple.

Ces mouvements sont purement organiques ou automatiques chez les végétaux, tandis que, chez les animaux, qui sont des êtres doués de connaissance et de sensibilité, leurs mouvements sont en quelque façon volontaires.

C’est ce principe (de mouvement réactionnaire) lié à la sensibilité qui déclenche des crises dans l’organisme humain (que l’on nomme malheureusement maladies). Le mouvement de la contractilité chez une cellule ou dans un tissu provoque une pression sur les substances étrangères pour favoriser leur évacuation.

Toute molécule désassimilée (qui ne peut plus servir aux fonctions métaboliques) déposée dans la cellule ou dans un tissu doit être délogée et mise en circulation, car c’est maintenant un déchet. C’est avant tout un processus naturel de défense de la cellule (et du tissu qui est un ensemble de cellules identiques... communiquant entre elles). Dans le Vivant, l’élimination est tout aussi importante que l’assimilation.

Chez tous les animaux, le refroidissement est l’un des vecteurs provoquant la contractilité : c’est pourquoi les variations rapides de température déclenchent des maladies (ce que nous ressentons au printemps et à l’automne).

Le froid stimule l’Énergie vitale parce qu’il agit comme un massage cardiaque peut le faire, sauf que le « massage » se réalise au niveau cellulaire (qui provoque sa compression et son expansion). Dès qu’une toxine est libérée par la contractilité, l’Énergie vitale doit s’activer à la déplacer vers la sortie la plus appropriée, en utilisant la voie d’élimination offrant la moindre résistance, bref, suivant la trajectoire qui requiert le moins de gaspillage d’Énergie. L’on éternue, l’on tousse, l’on crache, l’on mouche, l’on transpire...

Les excitants sont très variés et sont d’ordre physique, d’ordre chimique ou d’ordre physiologique. S’ils agissent avec une intensité exagérée, ils peuvent attaquer la cellule et la tuer. La chaleur, par exemple, détruit les cellules lorsqu’elle dépasse une certaine moyenne. Les excitants chimiques exercent plus ou moins rapidement une action toxique. La sensibilité face aux éléments chimiques est principalement produite par un principe de polarité : les signes opposés s’attirent, les signes identiques se repoussent. C’est identique pour les nutriments.

Les excitants physiologiques sont essentiellement représentés par le milieu intérieur et le système nerveux. (qui représente l’excitant essentiel des cellules). C’est le système nerveux qui provoque l’activité cellulaire. Par exemple, la vue d’un certain aliment provoque une sécrétion salivaire et une abondante sécrétion de suc gastrique spécifique.

Les substances étrangères perturbent tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des cellules. Les agressions extérieures ralentissent surtout l’activité cellulaire, alors que les agressions intérieures les modifient !!!

Imaginez que votre appartement soit une cellule… votre activité physique ne sera pas pareille si des étrangers sont sur votre terrain ou dans votre appart… À l’extérieur, plusieurs étrangers n’empêcheront pas vos activités courantes… mais, pourront ralentir vos approvisionnements et vos évacuations de déchets. Mais, s’il y a plusieurs étrangers dans votre maison, toutes vos activités devront être modifiées.


la Vie, une action de la Polarité

Tout sur cette planète est polarisé. La Vie est comme l’électricité : le mouvement de la matière entre la polarité négative et la polarité positive. Par exemple, le chaud excite les atomes et ils s’éloignent les uns des autres (expansion); le froid réduit la vibration des atomes et ils se rapprochent (contraction). Le jour, l’activité biologique est très active (stimulation externe), tandis que la nuit est plutôt propice au repos, à la régénération interne.

La terre est de polarité négative, alors que l’air est de polarité positive. Tout ce qui se dévitalise (émanation d’Énergie, perte de molécules, d’atomes ou d’électrons) est attirée vers la terre pour y être recyclé, revitalisé (c’est le rôle du règne végétal). Tout ce qui se vitalise, croît et s’éloigne du sol, monte dans l’air, vit dans l’air, c’est le négatif (mortel) attiré vers le positif (vital).

Même la gravité est une réaction au mouvement du positif atmosphérique vers le négatif terrestre. La pression atmosphérique est également une action de ce mouvement Énergétique/Électrique descendant. L’eau, la base de la Vie, suit justement ce mouvement en s’élevant le jour et en retombant la nuit. La pluie durant le jour ne sert qu’à rééquilibrer la concentration aqueuse de l’atmosphère.

La Polarité est également présente dans les organismes vivants : positivement, ils acquièrent des nutriments, négativement, ils rejettent des déchets. Il y a donc un mouvement bidirectionnel des substances intérieures qui sont toujours véhiculées par certains liquides ou « humeurs ». La Santé, comme nous l’avons vu, est déterminée par le Ratio entre le positif et le négatif.

Les malaises que peut ressentir un organisme se situent toujours dans les frictions occasionnées par ces deux mouvements opposés (entre l’inorganique/désassimilé et l’organique).

Un organisme vivant doit sans cesse « lutter » pour arriver à se nourrir et à se purifier, acquérir et éliminer.

Ma tige a refleuri de sève et de verdeur; Seigneur, je vous bénis !
– Hugo

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus