- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #004


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
DÉTOXICATION / JEÛNE

Le jeûne fait peur à beaucoup de monde, nous avons tous tellement été programmés à craindre les carences… dans une société basée sur la surconsommation ! C’est évident que, par expérience, l’on constate que des jeûneurs « souffrent » beaucoup durant ces jours d’abstinence. Mais, le problème n’est pas le jeûne, mais le niveau d’intoxication de la personne au moment d’entreprendre le jeûne, et son milieu de vie.

Plus le corps a des substances à éliminer, plus il y aura de frictions, plus il y a de malaises ressentis, plus il y a de la fatigue. C’est tout à fait normal. E=mc2 : pour déplacer une plus grande masse, il faut plus d’Énergie. L’Énergie vitale utilisée à l’évacuation ne peut pas servir à autre chose, et le métabolisme de plusieurs organes est ralenti.

La pratique du jeûne est très ancienne et nous avons accès à un grand nombre d’ouvrages sur le sujet. Sauf que la majorité des principes enseignés ne s’appliquent plus à notre époque industrielle et chimique. Nos organismes actuels sont fortement plus intoxiqués que ceux voilà 100 ans. En un siècle, nous avons fabriqué plus de 80 000 produits chimiques utilisés dans le domaine agroalimentaire !!! Puisqu’aucun ne peut être assimilé par nos cellules, il faut qu’ils soient évacués un jour ou l’autre. Leur accumulation est malheureusement indolore, quelques grammes tous les jours.

Le problème est que durant un jeûne, une grande concentration de ces toxines est remise en circulation… et là ce processus est douloureux. Tout ce qui entre doit un jour sortir. L’évacuation durant le jeûne est souvent ressentie douloureusement simplement parce qu’il y a un plus important mouvement de matières inorganiques à l’intérieur... qui doivent traverser plusieurs tissus pour atteindre l’extérieur du corps.

De plus, lorsqu’on traite médicalement une maladie (prise de médicaments), l’on ne fait que la refouler : l’on empêche l’organisme de se détoxiquer. Pire encore, nous ajoutons des poisons chimiques qui affaiblissent le système immunitaire en viciant le sang et la lymphe. Toutes les maladies que nous refoulons devront un jour prochain remonter à la surface pour être évacuées. Donc, plus nous avons été malades dans notre vie, plus nous avons consulté la médecine, plus le jeûne sera difficile, plus il sera ressenti douloureusement. Encore une fois, la faute n’est pas dans cette pratique.

L’intoxication des êtres humains modernes est donc beaucoup plus importante, car elle est extrêmement plus chimique que celle dont souffraient nos ancêtres. Chacun de ces produits chimiques, en particulier les médicaments et les vaccins, est une menace pour nos cellules, tissus et organes.

La meilleure technique de jeûne
est le jeûne alterné : trois jours de jeûne,
trois jours de crudités,
que vous pouvez prolonger
aussi longtemps que vous le désirez…
sans craindre de souffrir de carences
en quoi que ce soit.

Le principe est simple : durant les trois jours de jeûne, vos intestins sont en mesure de se régénérer et les trois jours de crudités servent à pousser ce qui se putréfiait dans les intestins (ce qui s’est décollé des parois). De plus, cette alimentation vivante fournit de l’Énergie vitale pour favoriser le déplacement des toxines en circulation dans le sang et la lymphe… tout en vitalisant les cellules ainsi nourries en nutriments vitalisés.

Pour les personnes qui désirent une plus grande efficacité, faites un jeûne à sec durant l’une des trois journées : sans aucune boisson.

Sinon, durant le jeûne, boire autant d’eau que vous le désirez (distillée, oxygénée et ensoleillée).

Pour le jeûne alterné, il n’est pas recommandé de manger des fruits, qui fermentent trop facilement (surtout si les intestins étaient fortement encrassés). Les fibres des crudités sont hautement efficaces et servent à nettoyer les parois intestinales et leur masse sert de « piston » pour pousser les excréments vers la sortie. Profitez-en pour pratiquer la monodiète : faire un repas avec une salade, avec un ou deux concombres, ou avec quelques feuilles de chou.

Le régime hebdomadaire 2/5 (ou 3/4) est totalement naturel. Dans la Nature, les êtres vivants ne mangent pas nécessairement tous les jours. Généralement, chaque semaine je jeûne deux jours (2/5). Mais, je peux facilement me contenter aussi que de manger 4 jours par semaine (3/4). Oui, cela est possible pour la majorité d’entre-vous.

La différence majeure entre les végétaux et les animaux est que les plantes s’alimentent continuellement, tandis que dans le règne animal, le processus de digestion doit nécessairement avoir des périodes de repos (période priorisant l’assimilation).

Plus vous permettrez à votre organisme d’évacuer ses résidus métaboliques (substances désassimilées), plus votre Santé sera rehaussée. La formule de la vitalité :

V = P – O

V = la vitalité du corps

P = la puissance, le Prana, la Force qui fait bouger la machine humaine, Énergie vitale

O = obstruction, encombrement, substances étrangères

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus