- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #004


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
RÉALITÉ / INTERNET

Les réseaux sociaux sont très populaires sur internet et les internautes y sont de plus en plus accros. Que ce soit sous forme de textes (même très limité en nombre de mots… nul besoin de réfléchir…), de photos ou de vidéos. Bien entendu, les gens postent des informations personnelles dans le but de se distinguer, d’avoir une certaine identité, et cela même dans la solitude de leur réalité frustrante. Et c’est normal, et cela sert certainement de thérapies pour plusieurs. De toute façon, toutes les personnes qui s’affichent sur les réseaux sociaux (surtout en photos et en vidéos), sont en mal d’affection !!!

Ah! ce qu’il est important de se faire des « amis ». Les pauvres internautes ne semblent pas réaliser qu’il y a une différence entre les amis virtuels et les amis réels. Et le pire, c’est que dans leur réalité, les gens s’isolent de plus en plus de leurs proches… ayant toujours le nez dans leur écran…

Les interactions sur les réseaux sociaux sont totalement faux, les gens y osent des comportements qu’ils n’ont pas du tout dans leur quotidien.

Le problème se situe plus à l’autre bout, chez les « voyeurs »… « Suivre » quelqu’un sur un réseau social, c’est vivre la réalité d’un autre… simplement parce que la sienne n’est pas suffisamment valorisante.

On parle désormais « d’addiction aux réseaux sociaux ». Aujourd’hui, près de la moitié des internautes visitent un réseau social tous les jours, et plus de 80% y sont inscrits. Regarder les posts de ses « amis » ou contacts est de plus en plus la première activité des gens après leur réveil.

Les gens perdent donc leur temps à fantasmer sur les « exploits » existentiels des autres. Pour la majorité, Internet rend inerte… au grand plaisir des Autorités.

À quoi peut bien servir de savoir ce qu’a mangé votre chanteuse préférée et où ?

C’est encore plus insignifiant de perdre du temps à faire des commentaires totalement futiles. Les gens sont tellement débordés de messages, qu’il ne se développe jamais de vraies discussions qui mène à un certain apprentissage. Il se développe une sorte de fausse culture où les gens ne s’intéresse pas vraiment aux sujets, mais seulement aux titres.

Au lieu de perdre son temps à suivre la réalité « idyllique » des autres, pourquoi ne pas acquérir des connaissances pratiques ? pourquoi ne pas chercher à améliorer votre propre réalité et celle de vos proches ? Lisez un livre électronique, écouter un podcast utile…

Les gens invoquent sans arrêt ce qu’ils ont vu sur un réseau social. L’on se valorise de plus en plus en répétant les exploit des autres visionnés. C’est le même trouble psychologique que de chercher à se valoriser par les biens matériels que l’on possède, comme des bijoux, une auto luxueuse…

Ces fuites de temps à s’intéresser à la réalité d’inconnus proviennent d’une réalité stressante ou ennuyeuse (décevante). Les personnes à risque de devenir accros aux réseaux sociaux sont celles qui sont isolées, en perte de relations sociales réelles. Si l’on n’a pas de créativité, l’on se divertie avec la créativité des autres… Ce n’est pas en fantasmant sur les autres que vous améliorerez votre réalité, c’est plutôt un gouffre.

Les réseaux sociaux sont également une ÉNORME perte pour les employeurs : certains employés y perdent plus de 25% de leur temps.

De plus en plus d’entreprises interdisent formellement l’accès aux réseaux sociaux à leurs employés.

Une étude révèle que près de 75% des Britanniques mettent à jour leur page ou consultent la page de leurs amis avant de s’endormir. En 2012, l’on a révélé que les deux principaux réseaux sociaux étaient plus additifs que le tabac et l’alcool.


Le SEVRAGE des réseaux sociaux

• Retirer les Apps sur vos appareils mobiles. Consulter les réseaux sociaux sur un poste fixe.

• Désactiver les notifications… ce n’est que pour vous attirer… et la plupart du temps c’est quelque chose de totalement inutile.

• Fixer soi-même le temps de consultation et mettre une limite de temps.

C’est certain que les réseaux sociaux servent à épier les gens, encore plus depuis l’efficacité de la reconnaissance faciale.

En encourageant les vlogers, dont certains encaissent plusieurs milliers de dollars par jour en se filmant, c’est encourager l’intoxication planétaire. Ces revenus sont générés par des publicités de produits intoxicants et polluants.

Et tous ces jeunes qui font ces vidéos gaspillent cet argent facile en s’intoxicant et en polluant la planète (comme prendre l’avion toutes les semaines). Oui, ils pensent avoir une vie de rêve, tout leur est permis… mais, ils ne réalisent pas qu’ils ne sont que des pions économiques… qui participent à la destruction de notre planète.

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus