- PEUPLE CONSCIENT HÉBERGE PLUSIEURS SITES INTERNET INTER-RELIÉS -

Ce sont les personnes conscientes, pacifiques, écologiques, qui ont le plus besoin d'argent...

Faites connaître ce site et soyez rémunéré$$$

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


VIVRE CONSCIEMMENT

Ce texte fut publié dans le eZine PeupleConnscient #002


Les textes de PeupleConscient peuvent être utilisés librement avec ou sans référence. Mais, si vous n'affichez pas la référence, vous perdrez des occasions de vous enrichir... Inscrivez-vous à PeupleConscient,
recevez un code d'identification...
informez-en tous vos lecteurs, vos visiteurs...
et recevez des ristournes.
NATURE

Notre planète est principalement caractérisée par la présence de l’eau, qui occupe notamment plus de la moitié de sa surface. Partout, la recherche spatiale vise à déterminer la présence de cette molécule... car, elle est signe de vie.

Mais, H2O n’explique pas le Principe du Vivant. Lorsque l’on parle de Vie, l’on parle nécessairement d’incarnation, car l’on retrouve la vie dans des corps qui s’animent.

Le premier Principe d’Incarnation est la pluie qui « tombe » de l’invisible au visible. L’invisible prend corps et l’eau est le meilleur exemple de l’animation de la matière. L’Élément-Air se transmute en Élément-Eau. Mais, cela n’est pas suffisant, car, il ne pourrait y avoir de vies s’il pleuvait tout le temps, il faut un équilibre.

C’est alors qu’entre en jeu l’Élément-Feu (principe de la chaleur) qui excite les molécules d’eau pour les retourner à l’invisible (évaporation). Et ainsi un cycle s’établit.
Rien ne se perd, rien ne se crée... et il y aura toujours la même quantité d’eau sur Terre. S’il y a une inondation dans une région, c’est qu’il y a une sécheresse dans une autre.

Mais, le principe « vivant » de l’eau réside évidemment dans sa structure moléculaire. L’hydrogène et l’oxygène sont les deux atomes les plus polyvalents du tableau périodique.

La Vie est à la base qu’un échange d’électrons (ou partage). Et pour qu’il y ait constamment des échanges électroniques, il faut qu’il y ait mouvement de matières. L’eau est la matière principale sur notre planète bleue, et la Vie sur Terre dépend en partie sur le mouvement de ce liquide transparent.

Durant le jour, grâce aux rayons solaires, l’eau a un mouvement ascendant : ses molécules sont excitées et la matière se gazéifie.

Durant la nuit, à cause de la fraîcheur de la terre, l’eau a un mouvement descendant : le rythme vibratoire des molécules ralentit et les atomes se resoudent (condensation). La rosée du matin est l’une des manifestations de cette chute d’eau nocturne.

Bien entendu, ce cycle n’est pas parfaitement équilibré et c’est alors que l’eau doit avoir parfois un mouvement descendant aussi durant le jour (pluie).

Nous le savons tous, l’eau a un pouvoir pénétrant puissant. Mais, la vapeur d’eau en a un encore plus grand puisque les molécules sont réduites (grandement à la forme d’atomes).

Tous les êtres vivants contiennent une forte concentration d’eau. Par conséquent, ce mouvement ascendant-descendant de l’eau affectent tous les corps. Ce déplacement d’atomes stimule la vie, car il provoque les échanges électroniques (qui produisent de l’Énergie). C’est le principe de l’électricité.

Le mouvement de l’eau est également affecté par la Lune. Si les océans peuvent être soulevés par la force gravitationnelle de la Lune, l’eau contenue dans notre corps l’est aussi.

Si vous dormez à l’extérieur dans un hamac, vous allez ressentir ce mouvement invisible de l’eau. L’air entoure alors complètement votre corps et le traverse même. Lors des premières nuitées dans un hamac, l’on est surpris d’avoir plusieurs fois envie d’uriner, même si nous n’avons rien bu la veille. Le mouvement de l’eau atmosphérique stimule la « guérison » en nous, soit le déplacement des toxines.

Durant la nuit à l’extérieur, notre corps absorbe une grande quantité d’eau, et doit en rejeter autant. Mais, à l’évacuation, une grande quantité de toxines est rejeter par la respiration, la transpiration (exhalaison) et l’urine.

La vapeur d’eau qui traverse notre corps la nuit est un puissant solvant qui facilite le délogement et le déplacement des substances étrangères déposées dans divers tissus.

Nous ressentons toujours un grand bien-être de dormir à l’extérieur et ce n’est pas seulement par la respiration d’air frais.

Dormir à l’extérieur dans un hamac a un grand pouvoir régénérateur. Premièrement parce que le corps est enveloppé et la surface de contact est largement accrue, ce qui réduit la pression. Sur un matelas, les surfaces de contact sont réduites et donc sont plus comprimées, ce qui y réduit la circulation du sang et de la lymphe.

Dans un hamac (qui peut aussi être installé dans votre chambre à coucher), le corps en entier « respire », alors que le matelas empêche la moitié du corps d’être libéré rapidement de ses importantes exhalaisons.

L’eau coule toujours vers les zones de moindre résistance.
– M. Isegawa

Inscrivez-vous à PeupleConscient,
faites connaître nos publications et profitez d'une occasion exceptionnelle d'être
prospère. (cliquez le lien pour lire l'introduction)

Merci, et bonne lecture!




des textes inspirants gratuits sur l'actualité et sur tous les domaines de votre vie.

Supportez le site de
PeupleConscient
abonnez-vous au eZine
et instruisez-vous
.



cliquez pour consulter
les Sommaires et
des extraits des numéros parus